RIPAO
RIPAO PENSE DE LA SEMAINE

FORMATION EN ART ORATOIRE SOUS LE THÈME :
« J’ai à dire, moi aussi » au CAF d’Alexandrie

Un débat de clôture suivi d’une remise d’attestations a marqué la fin de la formation « J’ai à dire, moi aussi » le 18 avril 2018 à la bibliotheca Alexandria. Menée sous la houlette de la Société d’Art Oratoire de l’Université Senghor (Saos), cette session a bénéficié de l’appui de la Directrice du Centre des Activités Francophones, Dr. Marwa El Sahn.

Pour la finale des activités d’art oratoire menées par la Saos au Centre d’activités francophones d’Alexandrie, la motion choisie par les juges s’est voulue au cœur de l’actualité. « Cette chambre pense que les réseaux sociaux sont un danger pour la jeunesse ». Huit élèves sur les 24 jeunes filles inscrites à la formation « moi aussi, j’ai à dire ! » ont pris part à la finale. Ce match de clôture de formation remporté par la jeune Farah Réda s’est fait dans une composition classique des équipes subdivisée entre un gouvernement et une opposition.

Concrètement, le gouvernement a défendu la ligne selon laquelle les réseaux sociaux sont un danger pour la jeunesse en ce qu’ils affectent négativement la santé des jeunes notamment avec les troubles de sommeil et des maladies des vertèbres. De plus, ils empêchent ceux-ci de travailler avec performance dans leurs études. Par ailleurs, le gouvernement a soutenu que les réseaux sociaux sont nocifs au plan social en ce qu’ils favorisent l’exclusion sociale. « Les parents et leurs enfants n’arrivent plus à causer et à échanger».

L’opposition n’a pas été d’avis, comme il fallait s’y attendre. Les réseaux sociaux sont des outils bénéfiques selon les députés de l’opposition. Au plan économique, ils permettent de faire des achats en ligne. Ils y ont vu un passe-temps, une occupation de temps libre, un outil de socialisation et de rapports de contact et qui permet de garde le lien avec les parents déplacés et éloignés. C’est aussi, selon eux, des instruments d’études, de culture et d’apprentissage pour échanger sur « Napoléon, Coco Chanel, Jules Vernes et Victor Hugo, tant les livres circulent sur les réseaux sociaux » tout comme les informations.

Ce débat qui s’est achevé par une remise de parchemins aux participantes marquait en fait la fin d’un séminaire de formation des jeunes en art oratoire mené en 6 séances par la Saos. Les formateurs ont été amenés par Narcisse Fomekong, par ailleurs président de la Saos et directeur de formations au Ripao (Réseau International pour la promotion de l’Art oratoire dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique). Parmi eux on compte, Marwa El Sahn, Amadou Abdoulaye Haidara, Sandrienne Boko, Willy Stéphane Zogo, Christian Guéhi et Diaby Peredjo. Ils ont bénéficié du soutien du personnel de la CAF, à l’instar de Sarah Alhy. En somme, cet atelier de formation visait à obtenir des jeunes élèves égyptiennes, de meilleures pratiques gestuelles et verbales de prise parole en public, une meilleure argumentation, tout comme une bonne maitrise des différentes motions et formats du débat oratoire et surtout le désir de participer aux compétitions. Sur ce dernier point, la directrice du CAF, Marwa El Sahn a déclaré à l’intention des jeunes participantes : « Si vous voulez être des oratrices locales et internationales, vous devez beaucoup lire. Et vous pourrez participer aux prochains débats de compétitions ».

L'ACTUALITÉ EN RACCOURCIS

L'unversité Senghor organise son premier débat présidentiel

Dans l’après-midi du 08 octobre 2014 dans la salle de conférence Paul Desmarais s’est tenu le débat présidentiel. Un président senghorien organisé par le SAOS (Société d’Art Oratoire de Senghor). En savoir plus

Le Centre d’Activités Francophones (CAF)

Le CAF affilié à la Bibliotheca Alexandrina lance un concours pour la conception de son logo. En savoir plus

La Chine : une puissance mondiale de l'oralité moderne

Du 17 au 26 juillet 2014, Le Département de Rhétorique de la Faculté des Lettres de Beihang University (Pekin) et le World Debate Institute ont organisé à l’Université de Beihang la deuxième édition du Beihang World Debate Academy. Lire la suite

Parlons Ensemble En Français « DU LIVRE À LA PAROLE »

Le Centre d’Activités Francophones (CAF), affilié à la Bibliotheca Alexandrina et le RIPAO Organisent de juin à septembre 2014 à Alexandrie un atelier de formation gratuit intitulé Parlons Ensemble En Français « DU LIVRE À LA PAROLE » Lire la suite

Le Suisse sacrée Championne
au mondial francophone de débat 2014

Des Jeunes débateurs francophones du monde entier s’étaient donné rendez-vous à paris cette année pour des débats contradictoires, des échanges d’idées, d’opinions dans une ambiance de pluralité et de diversité culturelle. Cet évènement, le championnat du monde des joutes oratoires, organisé par Lire la suite

Atelier d'initiation à l'art oratoire - CAF 2014

Du 27 février au 31 mars 2014, Le RIPAO a animé un atelier « Initiation à l’Art Oratoire » pour le compte du Centre des Activités Francophones, porteur associé du projet. Cet atelier test-initiatique a connu la participation de 13 apprenants du secondaire, représentants de 04 établissements (Girard,... Lire la suite

Atelier art oratoire et TIC - CNF 2014

Le Campus numérique Francophone (CNF) d’Alexandrie, affilié à l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a clôturé mardi 18 mars son premier atelier de formation en art oratoire, un nouveau programme inséré dans ses ateliers de formation permanente. Lire la suite

RIPAO

Historique

Notre Vision

Notre Champ d'Action

RIPAO

le Bureau

Nos Programmes

Les Textes de Référence

NOS COORDONNÉES

Université Senghor

1, Place Ahmed Orabi El Mancheya

B.P. 21111 415 Alexandrie - Egypte

Tél: +20 1152824646

E-mail : office@ripao.org

Site intenet conçu,réalisé et hébergé par WO - SPIRIT - COMPUTER