RIPAO
RIPAO PENSE DE LA SEMAINE

Art oratoire: La SAOS fait son premier championnat international

L’université Saint-Joseph de Beyrouth a une fois de plus abrité un championnat international de débat francophone. Pour cette 3ème compétition du genre, l’université libanaise a accueilli un peu plus de soixante-dix débatteurs venus de douze pays. Parmi ces disciples de l’éloquence, on a compté trois étudiants de l’Université Senghor d’Alexandrie, tous membres de la Saos. Il s’agit de Narcisse Fomekong, originaire du Cameroun et président de la Saos, Ariane Kouassi, originaire de la Côte d’Ivoire et Djimmy Djiffa, originaire du Benin. Au terme de la compétition, ils ont été classés respectivement 17e, 28e et 32e. Cependant, il importe de relever que ces deniers ont pris le tournoi en cours, soit deux jours après le début des confrontations, à cause de l’obtention tardive de leurs visas. « Cette arrivée tardive a certainement impacté sur nos résultats. Nous n’avons pas été médiocres, je dirais même que nous avons été très proches de l’excellence », se défend le président de la Saos.

Les débatteurs de la Saos ont dû faire quatre débats chacun en un jour sur des motions aussi variées que «Ce gouvernement instaurerait des camps de travaux forcés», « Ce gouvernement interdirait les jeux d’argent», « Ce gouvernement interdirait le mariage civil».

Les débats de Beyrouth se sont déroulés sur ce qu’il convient désormais d’appeler le « format de Beyrouth». Celui-ci a la particularité de mettre l’accent sur le travail collectif des équipes tant du gouvernement que de l’opposition, tout en laissant libre cours aux talents personnels. Entre arguments et contre-arguments, actions et réactions, divergences et convergences de points de vue, les ambassadeurs de l’université Senghor ont été en quelque sorte pris au dépourvu. Malgré cela, leur prestation a été auréolée par des diplômes de participation et d’une lettre de félicitations de la part des organisateurs parmi lesquels, Gloria Abdo, Julia Elkallassi et Carl Keyrouz. En plus, ils ont reçu de la part des autorités de l’université Senghor chapotées par le recteur, Pr. Thierry Verdel et de leurs camarades de promotion, des encouragements pour le combat de l’éloquence dont ils sont désormais les nonces.

« En tout état de cause, le championnat international de débat francophone organisé au Liban est une occasion de rencontres, de partages et de découvertes à encourager. Cette expérience qui a allié la beauté de la parole à celles de la nature, de la culture et surtout à celle du vivre ensemble s’est voulue enrichissante. Pour en témoigner, la finale qui a eu lieu dans les arcanes de la résidence des pins s’est faite en présence de plusieurs diplomates européens, africains et asiatiques », explique encore le président de la Saos.

Il est à noter que c’est la première fois depuis 2013, année de fondation par des orateurs tels que Binyou Bi-Homb, Aboubacar Moctar Traoré, Oumar Badiane, Elie Frédy Mbadinga ou encore Yves Fulgence Batoua, que la Saos fait une sortie de compétition à l’international. De facto, la participation de la Saos à cette troisième édition remportée par un jeune venu de France, Noé Parvien Servais, a bénéficié de l’apport multiforme de l’université Senghor d’Alexandrie, de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, du Campus Numérique Francophone d’Alexandrie et aussi du Réseau International pour la Promotion de l’Art Oratoire dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du pacifique (RIPAO). Déjà, pour la quatrième édition, la SAOS et son président ne visent pas moins que le trophée.

L'ACTUALITÉ EN RACCOURCIS

L'unversité Senghor organise son premier débat présidentiel

Dans l’après-midi du 08 octobre 2014 dans la salle de conférence Paul Desmarais s’est tenu le débat présidentiel. Un président senghorien organisé par le SAOS (Société d’Art Oratoire de Senghor). En savoir plus

Le Centre d’Activités Francophones (CAF)

Le CAF affilié à la Bibliotheca Alexandrina lance un concours pour la conception de son logo. En savoir plus

La Chine : une puissance mondiale de l'oralité moderne

Du 17 au 26 juillet 2014, Le Département de Rhétorique de la Faculté des Lettres de Beihang University (Pekin) et le World Debate Institute ont organisé à l’Université de Beihang la deuxième édition du Beihang World Debate Academy. Lire la suite

Parlons Ensemble En Français « DU LIVRE À LA PAROLE »

Le Centre d’Activités Francophones (CAF), affilié à la Bibliotheca Alexandrina et le RIPAO Organisent de juin à septembre 2014 à Alexandrie un atelier de formation gratuit intitulé Parlons Ensemble En Français « DU LIVRE À LA PAROLE » Lire la suite

Le Suisse sacrée Championne
au mondial francophone de débat 2014

Des Jeunes débateurs francophones du monde entier s’étaient donné rendez-vous à paris cette année pour des débats contradictoires, des échanges d’idées, d’opinions dans une ambiance de pluralité et de diversité culturelle. Cet évènement, le championnat du monde des joutes oratoires, organisé par Lire la suite

Atelier d'initiation à l'art oratoire - CAF 2014

Du 27 février au 31 mars 2014, Le RIPAO a animé un atelier « Initiation à l’Art Oratoire » pour le compte du Centre des Activités Francophones, porteur associé du projet. Cet atelier test-initiatique a connu la participation de 13 apprenants du secondaire, représentants de 04 établissements (Girard,... Lire la suite

Atelier art oratoire et TIC - CNF 2014

Le Campus numérique Francophone (CNF) d’Alexandrie, affilié à l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a clôturé mardi 18 mars son premier atelier de formation en art oratoire, un nouveau programme inséré dans ses ateliers de formation permanente. Lire la suite

RIPAO

Historique

Notre Vision

Notre Champ d'Action

RIPAO

le Bureau

Nos Programmes

Les Textes de Référence

NOS COORDONNÉES

Université Senghor

1, Place Ahmed Orabi El Mancheya

B.P. 21111 415 Alexandrie - Egypte

Tél: +20 1152824646

E-mail : office@ripao.org

Site intenet conçu,réalisé et hébergé par WO - SPIRIT - COMPUTER